Tous les thés verts
pour le plaisir et la santé

Données scientifiques : Les molécules actives du thé vert

la composition du thé vert

 Le pouvoir bienfaiteur du thé vert réside dans sa composition chimique d’une grande complexité : plusieurs centaines de molécules se combinent pour donner au thé sa couleur, ses arômes, son goût.

Richard BELIVEAU, célèbre biochimiste et apôtre de l’alimentation anti-cancer, grand connaisseur de la culture asiatique et japonaise en particulier, décrit parfaitement le pouvoir des feuilles de thé vert. Elles contiennent des molécules actives complexes : une classe de polyphénols, nommés flavanols ou catéchines. Ces molécules concentrent les propriétés anti-oxydantes si importantes pour notre santé.

Le thé vert contient des quantités considérables de ces puissants composés chimiques, jusqu’à 1/3 du poids de la feuille.

Une étude américaine récente comparant le pouvoir anty-oxydant de 23 fruits et légumes a placé le thé vert en tête des “aliments santé” réputés tels que le chou, les légumes secs, le soja, le curcuma, la tomate ou la carotte…


Dans la physiologie de la plante, les catéchines, ces molécules aux propriétés puissantes, jouent un rôle dans sa protection contre les bactéries, les champignons et autres parasites. En consommant régulièrement du thé vert, nous bénéficions donc nous aussi du pouvoir protecteur de ces catéchines.

Les feuilles de thé vert sont également très riches en vitamine C. Elles contiennent également des vitamines A, B1, B2, B6, E, B et K.

En plus des vitamines, le thé vert contient de nombreux minéraux parmi lesquels le potassium, le manganèse, le sodium, le cuivre et le phosphore, sans oublier le fluor et 20% de fibres, propices à la digestion.