Tous les thés verts
pour le plaisir et la santé

Les ustensiles nécessaires au thé vert

Il y a autant de modèles de théières qu’il y a de pays ou de buveurs de thé sur la planète !

Chacun trouvera la théière qui fera son bonheur, mais ne perdez pas de vue que l’important reste sa fonction. Si vous n’en possédez qu’une, choisissez une théière en porcelaine. Il vous suffit de la rincer soigneusement à l’eau claire et de la faire sécher pour pouvoir changer de catégorie de thé.

La théière en terre est la préférée des asiatiques : elle conserve la mémoire du tanin des infusions précédentes qui enrichissent les infusions suivantes.
Mais pour ces théières, n’utilisez jamais de détergeant : un simple rinçage à l’eau. Il vous faudra donc une théière pour chaque thé vert !

Les théières en fonte sont très en vogue et offrent un grand choix de formes et couleurs. Elles sont cependant assez onéreuses surtout celles en provenance du Japon, faites en fonte lourde qui ne rouille pas.
Leur inconvénient majeur est de modifier le goût du thé vert surtout quand c’est un thé vert de grande origine.
D’ailleurs les japonais n’ont jamais mis de thé vert dans ces théières en fonte, elles ont toujours servi uniquement à garder l’eau chaude plus longtemps.

Le thé vert se boit aujourd’hui dans une tasse en porcelaine, un mug en faïence, un zhong chinois en terre ou simplement un verre (parfait pour les thés verts parfumés). Chacun peut ainsi choisir, en fonction de son goût, s’il préfère voir la couleur de son thé vert au travers du verre, aimer la finesse de la porcelaine pour un grand thé vert ou opter pour le mug au bureau.

Mon astuce

Il existe aujourd’hui des filtres individuels très pratiques et faciles d’utilisation, que l’on place directement dans sa tasse ou son mug. A réutiliser plusieurs fois de suite…